mardi 20 septembre 2016

Septembre

Depuis le 5 septembre, l'intensité des sessions de capture est nettement montée puisque nous sommes maintenant toujours au dessus de la barre des 100 captures journalières, voir 200 (3x), voir 300 (1x) sauf 2 journées où un autre bagueur à pris les rennes de la station ;-))) On ne citera pas son nom! Néanmoins il a capturé le premier PGS de la saison le we dernier!

Pouillot à grands sourcils - Phylloscopus inornatus, capturé ce 20 septembre
PGS de 1ère année (1A), notez les rectrices très pointus


Cette semaine s'annonce vraiment très bonne avec déjà 470 captures en 2 jours malgré les passages pluvieux sur ces 2 sessions.
Le nombre de contrôles étrangers augmente aussi avec des oiseaux de Belgique, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas ainsi qu'une tête noire adulte bagué en Espagne.
Les Fauvettes à tête noire sont toujours bien présentes et le passage du Rougegorge monte en puissance. Tout les résultats détaillées sont sur Trektellen comme d'habitude.

A noter également que nous tournons avec un dispositif plutôt réduit ces derniers temps, dû au manque d'aides-bagueurs confirmé pour ouvrir plus...(à bonne entendeur)

Parmi les autres nouvelles pour ceux qui n'aurez pas suivi, c'est la capture le 09 septembre d'un Roselin cramoisi!! Une espèce que l'on espérait depuis un petit moment à la station!
C'est donc une nouvelle espèce capturé en plus. La 95ième.
Roselin cramoisi - Carpodacus erythrinus, ind. de 1ère année (1A)

Et pour finir en photo l'une des dernières Fauvette babillarde de la saison. Avec un iris particulièrement clair.

Fauvette babillarde - Sylvia curruca

mercredi 31 août 2016

Il était temps!

Petite mise à jour du blog pour ce dernier jour du mois d'août.

La station à accueillit une nouvelle fois le stage de formation de l'association Cap-Ornis Baguage en collaboration avec Eden62 la semaine dernière. 5 bagueurs étaient présent pour encadrer 8 stagiaires sur 3 sites de baguage différents.
Un stage de qualification au permis de bagueur généraliste était également organisé sous la houlette cette fois du CRBPO.

Une fois n'est pas coutume la météo fut excellente globalement.
Ce sont donc plus de 1 000 oiseaux qui ont pu être capturés durant ces 5 jours remplissant donc les objectifs de chacun, qualifiants et stagiaires.

Les points fort de ce stage sont les échanges qui ont lieu entres bagueurs, stagiaires, qualifiants et le crbpo. Convivialité et bonne humeur avec la rigueur nécessaire durant les opérations de baguages.


Stage 2016
Nouvelle réussite donc semble t'il à l'unanimité!


Côté station, le mois d'août fut assez calme avec semble t'il un décalage assez marqué sur les dates de migration et un faible nombre d'oiseaux, toujours en lien avec le mauvais printemps.
Les sites du littoral ne sont pas très gâtés cette année avec un passage jusqu'à présent peu marqués (au moins en région).

1166 captures pour le mois d'août avec en espèces "sympa" 1 Torcol, 1 Engoulevent, 1 Gobemouche gris, quelques Gobemouche noir et Rougequeue à front blanc.

Engoulevent d'Europe, Caprimulgus europaeus 3ième capture pour la station en 3 ans

Détail de l'aile, mâle de première année

Les jours qui arrivent devraient voir les effectifs de Fauvette à tête noire et bientôt de Rougegorge gonflés, alors que c'est déjà bientôt la fin pour les Fauvettes grisette, babillardes et autres Rouserolles verderolles par exemple.


Les deux seuls contrôles étrangers à ce jour concerne la Rousserolle effarvatte avec un oiseau bagué en Belgique et un second bagué en Suède.

Bague "Stockholm"
Rousserolle effarvatte - 1A - bagué en Suède cette année

mercredi 3 août 2016

Nouvelle saison

Les sessions de capture ont recommencées depuis une quinzaine de jours maintenant sur la station.
Comme chaque année le suivi sera quotidien jusque la fin novembre.

758 oiseaux ont été capturés du 15 juillet au 1 août.

Notons pour l'instant le faible nombre de Fauvette grisette et babillarde. La mauvaise météo durant la période de reproduction en est surement la cause.
Le nombre de Pouillot véloce et de Merle noir plutôt supérieur à la moyenne habituelle à cette époque. Avec une majorité de jeunes n'ayant pas entamés leur mue post-juvénile.

Pour les espèces "forestières" les oiseaux capturés actuellement ne sont pas (encore) en migration, il s'agit de nicheurs locaux en dispersion et finissant leur mue avant d'entamer leur migration.
Les Rousserolles, Phragmites, Hypolaïs, Rossignols sont quand à eux déjà en migration.

La première quinzaine d'aout est habituellement très calme sur le site. A voir cette année si ce sera également le cas.

mercredi 6 avril 2016

Nous avons repris le baguage à la fin du mois de mars à l’occasion de la migration pré-nuptiale.
Ce printemps en plus des 10 jours du 11 au 21 avril nous avons étendu la période de capture avec des sessions les 2 semaines précédentes et suivantes la période du 11 au 21 avril.

Nous n'utilisons pas de leurres acoustique sur cette période, nous baguons et relâchons les oiseaux aux filets afin de perturber le moins possible les espèces ayant entamés leur reproduction.

Les premières sessions sont dominées par le Pouillot véloce. C'est un oiseau assez précoce chez les passereaux. Les véloces reviennent en nombre dès le mois de mars de leurs quartiers d'hivernage.

Nous contrôlons aussi de nombreux oiseaux que nous avons bagués lors des précédents programmes avec souvent la même interrogation: Est-ce juste un migrateur ayant fait deux fois halte au même endroit? ou un oiseau installé dans le secteur?
Nous pouvons répondre avec certitude à ces questions si l'oiseau présente des caractères sexuels (protubérance cloacale, plaque incubatrice, ...) et lorsque nous le recontrôlons encore en période de reproduction lors du STOC capture.

Les premières espèces suivantes ont été entendu: Pouillot fitis, Coucou gris, Locustelle tachetée; Fauvette grisette


Pouillot fitis


Mésange bleue - femelle adulte ayant les contours du bec recouvert de pollens

lundi 1 février 2016

Quelques retours sur les mouvements de Mésanges noire cet automne

La Mésange noire,  Periparus ater est un oiseau connu pour se regrouper en bande à l'approche de l'hiver, avec des groupes dépassant parfois largement les 100 oiseaux.
Les populations les plus septentrionales migrent parfois vers le sud en très grand nombre. On parle alors d'invasions. Ce qui fut le cas cette année dans le nord de la France.





Comme pour d'autres espèces, nous avons classiquement contrôlé quelques oiseaux bagués un peu plus au nord sur leur route migratoire (Belgique, Pays-Bas).
Un oiseau bagué au Fort-Vert a ensuite été contrôlé dans les dunes de la Slack, là aussi c'est assez classique.

Puis 12 oiseaux ont été contrôlés de 3 à 14 jours après avoir été bagués au Fort-Vert sur des sites plus septentrionales (France, Belgique, Pays-Bas), ce qui est assez atypique!

Les Mésanges seraient donc reparties vers l'Est assez rapidement après leur passage sur le littoral de la région.

Peu d'explication à ce phénomène, si ce n'est des hypothèses... La Mésange noire étant inféodée aux forêts de résineux, les bandes d'oiseaux seraient restées peu de temps dans la région, ne trouvant pas assez de ressources. Ses zones d'alimentations étant essentiellement dans les boisements avec une forte proportion de résineux...

Quoique qu'il en soit, il est assez inhabituel d'avoir autant de retours en si peu de temps sur une espèce forestière.

jeudi 10 décembre 2015

Automne > Hiver

Le programme de phénologie migratoire du Fort-Vert est maintenant terminé.
Nous avons clôturé le 27 novembre dernier  au terme d'une dernière semaine plutôt sympa avec de bons scores, à la trappe notamment: 402 oiseaux en 5 jours dans celle-ci, dont 92 Grive litorne, 97 Étourneau sansonnet, ...

Auparavant nous avons subis une période de non-ouverture de la station 10 jours consécutifs (un record également!) en raison de conditions climatiques plus que défavorable et sans interruption...

L'heure n'est pas encore au bilan détaillé de la saison qui vient de s'écouler ( il viendra ) mais on peut déjà annoncer que se fut une très bonne saison pour de nombreuses espèces et le nombre total de captures dépasse les 15 000 oiseaux.

 Mais le baguage n'est jamais bien loin au Fort-Vert puisque entre le démontage de la station, la saisie des données, le rangement du matériel, ect. nous avons entamés le SPOL mangeoire à raison d'une séance toutes les 2 semaines.

59 captures pour cette première avec de nombreux contrôles d'oiseaux de l'automne, de l'hiver dernier, ou encore plus anciens...
A noter également quelques Mésange noire de l'invasion de cet automne sont restés dans la dune et fréquentent maintenant les mangeoires.

Sitelle torchepot - femelle de première année capturée dans le cadre du SPOL mangeoire

lundi 9 novembre 2015

Info station

On profite du retour au calme à la station et de la non ouverture des filets en ce début de semaine (vent soutenu) pour revenir sur cet exceptionnel mois d'octobre 2015!



Quel mois d’octobre.

Même si la saison n’est pas encore achevée, cette année nous aura encore gratifiée de sacrées surprises.
Ce mois d’octobre en est une, avec 8 577 captures. C’est tout bonnement le meilleur mois réalisé depuis l’ouverture de la station, en 2011.
Pourtant, rien ne laissait présager d’un tel afflux d’oiseaux. En effet, à la fin du mois de septembre, nous avions réalisés, depuis le 15 juillet, 5 579 captures, ce qui était très honorable, car supérieur de près de 2 000 captures aux années 2011, 2012 et 2013 (respectivement, 3 403, 3 194 et 3 476), mais inférieure de prés de 3 000 captures par rapport à la même période en 2014 (n = 8 703). Lors de la rédaction de la note d’information de fin septembre, nous imputions cette différence, notamment à une diminution du nombre de capture de Fauvettes à têtes noires (Sylvia atricapilla), puisque « seulement » 2 623 captures avaient été réalisées sur la période 15/07 – 30/09 2015, contre 5 459 en 2014.

Ce n’est pas un afflux soudain et massif de Fauvettes à têtes noires qui est à l’origine de cette extraordinaire augmentation du nombre de capture, mais celui de Roitelet huppé (Regulus regulus) et de Mésange noire (Periparus ater), et dans une moindre mesure de Rougegorge familier (Erithacus rubecula), Merle noir (Turdus merula), Grive mauvis (Turus iliacus), Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) et charbonnière (Parus major). Grâce à ce passage important, nous avons connu 3 journées à plus de 700 captures, avec un maximum de 786 le 20 octobre. En moyenne, c’est près de 400 captures que nous avons réalisés à l’occasion de 29 sessions (mini = 8 ; maxi = 786).

Mésange noire (Periparus ater)
Roitelet huppé (Regulus regulus)
Le tableau qui suit permet une comparaison pour ces 7 espèces, pour la période comprise entre le 15 juillet et le 31 octobre (2014 et 2015) ainsi que pour le mois d’octobre uniquement (toujours 2014 et 2015).




Période du 15/07 au 31/10

Uniquement le mois d’octobre
Nom vernaculaire
Nom scientifique
2014
2015
2014
2015
Roitelet huppé
Regulus regulus
188
2554
129
2450
Mésange noire
Periparus ater
1
1239
1
1118


Merle noir
Turdus merula
1 186
1467
982
1305
Rougegorge familier
Erithacus rubecula
760
931
270
656
Grive mauvis
Turus iliacus
129
288
128
287
Mésange bleue
Cyanistes caeruleus
264
444
90
283
Mésange charbonnière
Parus major
235
437
73
259
Total du nombre de capture.
2 763
7 360
1 673
6 358



Le nombre de capture de roitelets et de mésanges noires en 2015, par rapport à 2014, est tout bonnement effarant. La somme totale ne l’est pas moins.

Ces 7 espèces représentaient en 2014, 21 % du nombre de capture réalisée entre le 15 juillet et le 30 octobre (N total = 12 922 ; N 7 espèces = 2 763). Elles sont passées à 52 %, pour la même période, en 2015 (N total = 14 156 ; N 7 espèces = 7 360).
En octobre 2014, ces mêmes espèces représentaient 40 % des 4 217 captures du mois (N 7 espèces = 1 673). En 2015, c’est 74 % des 8 577 captures, qu’elles représentent (N 7 espèces = 6 358).

Une autre surprise est dans le filet canopée qui, suite à son déplacement, permet la réalisation de 1 606 captures, soit prés de 19 % de celles réalisées en octobre. Les roitelets et mésanges représentent à eux seuls 69 % de ces captures (N = 1 114). En 2014, sur cette même période, le canopée n’avait procédé qu’à 113 captures (près de 15 fois moins !).

Les surprises, c’est aussi la capture de 2 nouvelles espèces pour la station, avec un Pouillot boréal (Phylloscopus borealis) le 20 octobre et une Pie-grièche grise (Lanius excubitor) le même jour.
Nous notons également les premières captures de la saison pour :
La Bécasse des bois (Scolopax rusticola), avec 2 individus, l’un capturé au travers du protocole nocturne de l’ONCFS, le 28 et le second, à la trappe le 30.

Bécasse des bois (Scolopax rusticola)
La Grive litorne (Turdus pilaris), avec également 2 individus, les 27 et 31 octobre.

Grive litorne (Turdus pilaris)

La Grive draine (Turdus viscivorus), un individu le 23 octobre.
Le Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus), avec 1 individu, le 27 octobre.
Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus)
Nous avons encore capturés 2 Martins-pêcheurs (Alcedo atthis), ce qui porte à 5 le nombre d’individus capturés pour la saison, ainsi que 3 Pouillots à grands sourcils (Phylloscopus inornatus), soit 4 individus pour cette année. 9 Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla) et 1 Sizerin cabaret (Acanthis cabaret), complètent la liste des bonnes surprises, mais ne l’achève pas. 


Pouillot à grands sourcils (Phylloscopus inornatus)

Pinsons du Nord (Fringilla montifringilla)
Sizerin cabaret (Acanthis cabaret)
En effet, une Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) nous a gratifiée de sa présence et a été baguée le 18 octobre, tandis qu’une Grive mauvis, à la coloration très marquée nous faisant penser à la sous espèce Islandaise (T. iliacus coburni), était capturée le 18 octobre. Toutefois, pour cette dernière, nous restons prudents sur l’identification, qui reste incertaine.



Grive mauvis
(Turdus iliacus)
Grives mauvis
(Turdus iliacus)

Pour finir, avec autant de capture, il fallait bien que nous réalisions le contrôle de quelques individus ayant été bagués à l’étranger. Et bien nous n’avons pas été déçus. 6 Mésanges noires baguées en Belgique ou aux Pays-Bas, une Fauvette à tête noire et un Pouillot véloce (Phylloscopus collybita), également bagués en Belgique, mais c’est surtout les Roitelets huppés et 2 Mésange bleue qui sont sur le haut du podium. Les 3 Roitelets contrôlés, 2 ont été bagués dans les pays scandinaves, au Danemark, en Norvège et le 3ème en Angleterre, tandis que les Mésange bleue l’ont été en Lettonie et Lituanie.

Voici donc un tableau rapidement brossé de ce mois d’octobre, qui risque de rester marqué pendant longtemps auprès des chanceux qui ont participé à ces sessions. Nous finirons d’ailleurs, en les remerciant pour leur motivation et leur implication lors de ces chaudes journées du mois d’octobre 2015.
Un grand merci aux bénévoles, Johannes Chambon (qui aura survécu à 25 sessions), Charlotte Rybakowski, Louis-Marie Sourget, Odin Rumianoswski, Olivier Tournaillon, Hedwige Létienne, Jean Pelé, Anaïs Colin, Aurélie Deslypper, Grégoire Fauvel, Valentin Heck, Bastien Jeannin, Nicolas Minéry, Mike Brutsaert, Matthieu Buis, Chrystelle Juignet, Jérémy Gruson, Clément Henniaux, David Lavogiez.

Mais aussi à l’équipe du site et aux collègues venus en soutien, Fabien Toulotte, Baptiste Antonini (stagiaire), Jérôme Potte (stagiaire), Xavier Gruwier (le gros lapin), Marie Delamaere, Alexandre Sibille, Charlotte Debrabant (dit Carlotta), Pascal Gressier, Clément Héroguel (l’homme du marais qui a enfin pu faire chauffer ses pinces sur du PGS).