Les sites du Fort Vert et du Platier d'Oye

La station de baguage du Fort-Vert se situe dans le département du Pas-de-Calais, sur la commune de Marck, au Fort-vert, à proximité de la ville de Calais. 

Le site du Fort Vert 

C'est un « Espaces naturels sensibles » propriété du Conservatoire du littoral, géré par le Syndicat Mixte Eden 62.
Le complexe des dunes du Fort-Vert réunit en un même site un ensemble de milieux typiques du littoral de la mer du Nord : immense estran, plages, prés salés, dunes basses, mares et pannes saumâtres, marais d'eau douce, dunes décalcifiées et polders.

Le site de baguage est notamment caractérisé par des terrains de dunes boisées et arbustives représentant une superficie d'environ 200 hectares d’un seul tenant. Cet endroit se prête à merveille pour le baguage et la recherche scientifique puisqu'il allie la présence d'habitats favorables aux oiseaux sur un axe de migration important.

Vue sur les milieux de dunes boisées et arbustives du Fort-Vert




Une des richesses du site : la Violette de Curtis - Viloa curtisii


La Réserve Naturelle Nationale du Platier d'Oye

Entourée par les agglomérations de Calais et Dunkerque, la Réserve Naturelle Nationale du Platier d'Oye est la première zone d'alimentation sur la côte Manche/Mer du Nord rencontrée par les migrateurs en route pour leurs quartiers d'hiver.
Issu du comblement de l'estuaire de l'Aa, qui remontait jusque Saint Omer, le polder (terrain gagné sur la mer) du Platier s'est formé relativement récemment et de manière quasi-naturelle. 
Ce site a été classé en Réserve Naturelle en 1987.

Enserrée par les agglomérations de Calais et de Dunkerque, la réserve naturelle du Platier d’Oye est la première zone d’alimentation sur la côte Manche/Mer du Nord rencontrée par les migrateurs en route pour leurs quartiers d’hiver. Issu du comblement de l’estuaire de l’Aa, qui remontait jusque Saint-Omer, le polder du platier (terrain plat) s’est formé relativement récemment et de manière quasi naturelle.
Enserrée par les agglomérations de Calais et de Dunkerque, la réserve naturelle du Platier d’Oye est la première zone d’alimentation sur la côte Manche/Mer du Nord rencontrée par les migrateurs en route pour leurs quartiers d’hiver. Issu du comblement de l’estuaire de l’Aa, qui remontait jusque Saint-Omer, le polder du platier (terrain plat) s’est formé relativement récemment et de manière quasi naturelle.
Enserrée par les agglomérations de Calais et de Dunkerque, la réserve naturelle du Platier d’Oye est la première zone d’alimentation sur la côte Manche/Mer du Nord rencontrée par les migrateurs en route pour leurs quartiers d’hiver. Issu du comblement de l’estuaire de l’Aa, qui remontait jusque Saint-Omer, le polder du platier (terrain plat) s’est formé relativement récemment et de manière quasi naturelle.
Enserrée par les agglomérations de Calais et de Dunkerque, la réserve naturelle du Platier d’Oye est la première zone d’alimentation sur la côte Manche/Mer du Nord rencontrée par les migrateurs en route pour leurs quartiers d’hiver. Issu du comblement de l’estuaire de l’Aa, qui remontait jusque Saint-Omer, le polder du platier (terrain plat) s’est formé relativement récemment et de manière quasi naturelle.

 
Polder Est de la Réserve (Source : Eden62)

Le système de capture sera installé entre le cordon dunaire et le polder, dans une bande arbustive composée d'Argousier, Ronce, Aubépine, Troène, Églantier, Sureau... (Dune à fourrés).

Dune à fourrés (Source : Eden62)